En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies qui nous permettent de vous proposer une navigation optimale et de mesurer l'audience du site.
En cliquant sur refuser, le site vous sera accessible mais vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site.
Horaires et plans
Tel : +33(0)143731000
Formulaire de contact
Demande de devis
Maisons de Lumière Technal by  – Conseil et vente de fenêtres, portes, volets, stores…
MAGAZINE

Tour Eiffel : une dame de fer un temps critiquée

Demandez à n’importe quel étranger quel est l’emblème de Paris et il vous répondra sans hésiter : la Tour Eiffel !
 
C’est en prévision de l’Exposition Universelle de 1889 qui doit se tenir à Paris et marque le centenaire de la Révolution qu’un concours est lancé pour réaliser un bâtiment emblématique sur le Champs de Mars. La tour est inaugurée le 31 mars 1889, après seulement deux ans de travaux, une véritable performance technique et architecturale destinée à démontrer le génie français et à mettre un point d’orgue à l’ère industrielle.
 
La « tour de 300 mètres » est imaginée par l’entrepreneur Gustave Eiffel avec les ingénieurs Maurice Koechlin et Emile Nouguier et l’architecte Stephen Sauvestre. Elle est composée de 18 000 pièces métalliques assemblées par 2 500 000 rivets et se veut la vitrine du savoir-faire technique français, à une époque où les Expositions Universelles sont l’occasion pour chaque pays de se mesurer techniquement et artistiquement à ses concurrents.

Mais elle ne plaît pas à tout le monde. En 1889, le métal n’est pas encore entré dans les mœurs et Paris préfère la noblesse de la pierre des immeubles haussmanniens à la modernité du métal dans la construction. Les protestations fusent de la part des artistes et intellectuels qui la traitent de « lampadaire véritablement tragique », « squelette de beffroi » ou « tuyau d’usine en construction ». Les polémiques s’éteindront d’elles-mêmes avec le succès populaire : dès sa présentation à l’Exposition, le public la plébiscite et elle accueille encore aujourd’hui plus de 7 millions de visiteurs par an.
 
Destinée à durer seulement 20 ans, la tour a connu nombre de péripéties et n’a dû son salut qu’à son utilisation à des fins scientifiques. Eiffel favorise les observations météorologiques et astronomiques, les expériences de physique, les premières transmissions radiographiques, puis de télécommunication. Des essais de télégraphie sans fil sont réalisés en 1898 entre la tour et le Panthéon ; un poste radio militaire est installé en 1903 ; une première émission de radio publique est diffusée en 1925, puis la télévision jusqu’à la TNT plus récemment.
 
Malgré ses 312 mètres de hauteur initiale et 324 mètres actuels, elle est détrônée en 1930 comme plus haute construction de la planète par le Chrysler building de New York, mais néanmoins inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques en 1964 et au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1991.
Vous avez un projet de rénovation ?
Nous sommes là pour vous accompagner !

NEWSLETTER

Recevez nos prochains articles !
VISITEZ NOS SHOWROOMS
Nos équipes vous accueillent dans nos deux agences parisiennes.
N’hésitez pas à nous contacter ou à venir nous rencontrer pour un conseil ou un devis.
:
- MAISONS DE LUMIERE TECHNAL PARIS 15E
- MAISONS DE LUMIERE TECHNAL PARIS 20E